La quatrième génération

Bâtissant sur cet essor avec habileté et beaucoup de chance, la génération suivante surfe sur une vague de réussite. Pendant dix ans, Felix Dietrich-Kienberger et son épouse Maria, la fille de Rolf et Rita Kienberger, partagent la direction avec les parents/beaux-parents, avant de poursuivre l’aventure à deux, avec succès. À partir de 1989, la direction devient tricéphale, avec l’arrivée du frère de Maria, Urs Kienberger, économiste et virtuose des langues et des chiffres. C’est avec eux que le Waldhaus connaît le plus bel épanouissement de son histoire plus que centenaire.

Sous la devise «Respecter l’histoire sans craindre l’évolution» et avec l’aide d’architectes réputés comme Peter A. Casada de Zurich, Quintus Miller & Paola Maranta de Bâle et Armando Ruinelli de Soglio, la substance historique est soigneusement remise en scène, sans pour autant négliger les modernisations nécessaires.
Le trio apporte également beaucoup de soin à l’éthique entrepreneuriale de l’exploitation familiale. Des efforts récompensés par ICOMOS, le Conseil international des monuments et des sites, qui, en 2005, octroie au Waldhaus le titre d’hôtel historique de l’année.

  • 1977–2010 Maria et Felix Dietrich-Kienberger jusqu’en 1987 avec Rolf et Rita Kienberger-Müller
  • 1989–2014 Urs Kienberger à partir de 2010 avec Claudio et Patrick Dietrich