Les fondateurs

Josef et Amalie Giger-Nigg sont âgés de 61 et 59 ans lorsqu’ils ouvrent le Waldhaus le 15 juin 1908, après deux ans et demi de construction. Mais quelle est donc leur motivation pour tenter une aventure aussi éprouvante à cet âge?

Originaire du petit village de Murg am Walensee, Josef Giger a dirigé de grands hôtels toute sa vie. À 24 ans déjà, il reprend la direction du grand hôtel Hof Ragaz, à Bad Ragaz. C’est là-bas qu’il épouse Amalie Nigg, fille d’un entrepreneur et maire de Pfäfers. En 1890, le couple arrive à l’Hôtel du Lac, à Saint-Moritz Bad. Le Du Lac n’est ouvert qu’en été. Le reste de l’année, ils assument à titre temporaire la direction d’autres grands hôtels, par exemple sur la Riviera italienne et même à Saint-Pétersbourg.
Après des décennies passées dans des établissements étrangers, ils veulent enfin réaliser leur rêve de l’hôtel parfait. Le Waldhaus, œuvre de l’architecte Karl Koller de Saint-Moritz, correspond en tous points à l’idée qu’ils s’en faisaient, un véritable chef d’œuvre.